Logo de Saxifrage – Journal casse-pierres du coin

Unfamous Resistenza

Who

 de

Ou encore UR pour les intimes. L’idée de ce collectif est née dans la tête d’une personne : Abraxxxas, un rappeur aux productions sombres et aux textes déviants et acérés, réalise, après de nombreux albums et de nombreuses scènes en France, que la culture dans ce pays ne se porte pas au mieux, et qu’il serait temps de changer la donne.

Nous savons que l’univers artistique se divise en deux catégories, ceux qui veulent en faire du fric, être connus, s’afficher avec tout le monde et dans tous les médias, et ceux qui désirent être reconnus pour ce qu’ils font, pour les émotions qu’ils font passer dans leurs textes, dans leurs images, dans leurs sonorités, ceux qui se laissent emporter par une passion, par leur passion. Ces deux mondes ne s’apprécient guère. Abraxxxas fait partie du second, et pour essayer de pallier le manque de reconnaissance de la part des médias de masse et des grosses majors, il a décidé de créer un collectif, « un organe d’activisme culturel, un label artistique certifiant que toute œuvre diffusée par un de ses membres, quelle que soit la discipline, a été conçue avec éthique et conscience. Ce qui est recherché, ce sont des activistes culturels, des personnes qui ne se retrouvent pas dans la Mass-Culture contemporaine, afin de court-circuiter la grosse machine et reprendre le contrôle de sa culture et de son cerveau, repartager le gâteau de la culture » (dixit le manifeste du collectif).

Les trois activités majeures d’Unfamous Resistenza sont l’organisation d’événements pluridisciplinaires, la production, ainsi que la mise en place et la diffusion de projets musicaux et littéraires, notamment par le biais d’Internet et des nouvelles technologies. Cela se traduit, dans le désordre, par :

# La création d’un blog réunissant des écrits tels que des chroniques, des billets d’humeur, des tribunes, des réflexions, des fictions…

# La création d’une webradio (Unfamous Radiostenza) où sont diffusées, pour le moment, des émissions musicales, en attendant de réaliser des émissions tournées vers la poésie, des débats politico-sociaux, des interviews… Actuellement, la radio est en pause en attendant de devenir indépendante tant au niveau de l’hébergement que de la diffusion.

# La mise en place de projets autour de la musique en écoute et téléchargement libres. D’octobre 2012 à décembre 2013, 14 playlists réunissant des œuvres d’artistes voulant offrir leurs sons aux auditeurs. Puis « Le Set du Sept » où un artiste, différent chaque mois, offre un mix ou un live. En parallèle est sortie, en février 2013, la compilation Un pavé dans l’asphalte, toujours dans un esprit de partage libre et gratuit. Le critère de sélection des 100 morceaux était que les textes soient engagés, déviants, conscients, subversifs… et dans la langue de Molière. Des artistes de renommée nationale y ont collaboré en prêtant un de leurs titres : HK & les Saltimbanks, Tagada Jones, Les Hurlements d’Léo, La Phaze… mais on y trouve aussi et surtout de nombreux artistes moins (re)connus mais tout aussi bons. À ce jour, la compilation a été téléchargée plus de 30 000 fois.

# La dernière activité du collectif est l’organisation d’événements pluridisciplinaires. Pour ne prendre que quelques exemples, le collectif a organisé à la Dynamo à Toulouse sa première soirée, mélangeant les styles musicaux (de la tchatche et contrebasse au brass music en passant par du rap déviant et du breakcore). Il a ensuite organisé son premier festival, le Unfamous Fest’, les 12 et 13 septembre 2014 à Terreblanque, où les musiques éclectiques et indé ne se sont jamais stoppées durant ces deux jours. Et si la musique était à l’honneur, il y avait aussi de nombreux artistes peintres, sculpteurs, graffeurs, tatoueurs… pour le plaisir des festivaliers. D’autres soirées furent organisées à la demande d’assos amies comme KRMS dans le sud du Tarn, Les Productions du Possible et le collectif Free Beats Party pour Toulouse… De nombreux projets sont en attente, notamment la sortie d’un fanzine et du deuxième volume d’Un pavé dans l’asphalte».

Malgré la diversification des modes de diffusions de l’art, malgré la volonté de changer cette consommation de la culture, le collectif ne pourra le faire qu’avec des personnes qui ont envie de partager, activistes, passionnés, enragés ou engagés. Dans Unfamous Resistenza, chacun peut apporter ses idées, ses remarques et ses réflexions, ce serait dommage de s’en priver.

Who

http://blog.unfamousresistenza.fr/

La rédaction de Saxifrage sera heureuse de recevoir vos propositions de textes, de photos, de dessins et de sons.

Haut de page ▲

Association Saxifrages Universelles
BP 40112 - 81604 GAILLAC Cedex


contact@saxifrage.fr