Logo de Saxifrage – Journal casse-pierres du coin

Valax, VRP de la doudoune réversible

C. L.

Le député du Tarn nord s’est fendu, cet été, d’un 4-pages, quadrichromie sur papier glacé, posté de l’Assemblée nationale et faisant la réclame de son action parlementaire : « le courage d’agir, le courage de réformer », « 3 années au services des Tarnaises et Tarnais ». Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil de juillet, où l’on retrouve la sempiternelle litanie communicante, avec seulement la couleur de fond comme alternance : du rouge pour notre révolutionnaire socialiste, plutôt que le bleu apprécié par ses collègues de droite. Sur cette brochure populicitaire, articulée autour du courage de notre représentant, on retrouve cette phrase : « il appartient aux élus de faire preuve de courage : le courage de réaliser la retenue de Sivens », suivi du courage de construire d’autres GPII (Grands Projets Inutiles et Imposés), autoroute ou voie rapide… Un classement vertical s’ensuivrait si néanmoins, le 28 juin 2015, Jacques Valax n’était venu rencontrer les élus du conseil municipal de les Cabannes pour faire une synthèse de la loi NOTRe, alors en discussion au Parlement. Interrogé ce soir-là sur le financement du barrage de Sivens, notre homme a concédé« Ce barrage est une connerie. Le conseil départemental doit aujourd’hui trouver 3,5 millions d’euros pour dédommager les entreprises. Ce barrage ne se fera, de toute façon, pas : il faudrait cinq ou six ans pour faire aboutir le dossier. » Alors, qui croire ? Pour qui voter ? Jacques le réaliste ou Jacques le populiste ? Avec un peu plus de place sur sa brochure commerciale, Jacques aurait pu se lâcher sincèrement : « Face à un FN à 40 % sur ma circonscription, le courage de restaurer la crédibilité en politique. »

En page 4 de cette brochure, Jacques Valax vante aussi son engagement pour soutenir les petites entreprises tarnaises. Là encore, déception : l’occasion était pourtant belle d’enfin faire montre de courage politique et d’accord entre le discours et les actes. En effet, au paragraphe « Rencontre avec les entrepreneurs locaux » on ne retrouve aucune mention de son soutien à la société Triple Zéro, PME artisanale tarnaise, basée à Durfort et fabricante de doudounes réversibles. Les élections régionales seront en décembre, quoi de mieux que, dès l’été, faire la promotion du duvet d’oie lorsque, en hiver, il sera important de pouvoir retourner sa veste en tout confort.

Charlotte Lambert

La rédaction de Saxifrage sera heureuse de recevoir vos propositions de textes, de photos, de dessins et de sons.

Haut de page ▲

Association Saxifrages Universelles
BP 40112 - 81604 GAILLAC Cedex


contact@saxifrage.fr