Logo de Saxifrage – Journal casse-pierres du coin

Espèce Numérique de Travailleurs

Dessin de Petit A
Dessin de Petit A

Lancé en 2003, et généralisé en 2014, au collège comme au lycée, l’espace numérique de travail (ENT) est, selon la définition du ministère, « un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative par l’établissement scolaire ». Concrètement, l’ENT est utilisé via un ordinateur et une connexion Internet. Il permet de faire l’appel (c’est sa principale utilisation), de mettre en contact (grâce à une boîte mail) les enseignants, les élèves et les parents, d’avoir accès à un cahier de texte virtuel et de rentrer les notes, qui alimenteront la génération des bulletins trimestriels électroniques. Un outil de suivi de la scolarité, en somme. L’ENT c’est la gestion d’un établissement scolaire, et aussi sa vitrine. Pour Nicolas, professeur dans le Tarn, « il est vendu pour nous faciliter le boulot, ce qui peut être vrai dans un certain sens, mais en même temps, c’est un moyen énorme de contrôler ce qui se passe dans un bahut ». Tout le monde est sous le regard de tout le monde. La pression des enseignants sur les élèves est plus importante, la pression des familles et de l’administration sur les profs augmente.

L’immédiateté des décisions, la possibilité de regarder l’élève en temps réel donnent l’illusion que l’outil informatique peut régler tous les problèmes de discipline. « Quand tu vires un élève, tu le notes directement sur l’ENT, grâce à l’ordinateur de la classe. On considère alors que comme c’est dans la machine, c’est davantage l’affaire de la vie scolaire. Avant tu passais à la vie scolaire, tu passais discuter. Ça ancre davantage dans la tête des profs que tout ce qui est problème éducatif, c’est pas de leur ressort. Alors que pour moi être prof c’est être fondamentalement éducateur », souligne Nicolas.

L’ENT est aussi censé faciliter la relation des parents avec l’école. Ils peuvent communiquer par mail avec les enseignants et la direction mais aussi consulter en ligne les notes de leurs enfants. « C’est un outil qui infantilise les mômes. C’est un apprentissage d’apprendre à communiquer avec ses parents par rapport à ses résultats scolaires. C’est la relation de famille. Ça n’existe plus avec l’ENT », se désole Nicolas. Concrètement, l’ENT ne résout pas les difficultés du rapport à l’école que rencontrent certaines familles : « Les parents des gamins en difficulté, quand ils viennent au collège, ils viennent convoqués. Alors que les autres, ils viennent demander des comptes. Le rapport à l’école, ils le subissent comme avant. »

L’ENT, fer de lance de l’école numérique, réduit le dialogue, restreint la confrontation aux autres et déshumanise la relation avec les élèves. Et Nicolas de conclure : « Il n’y a plus de processus éducatif là-dedans. »

Boris Vézinet

La rédaction de Saxifrage sera heureuse de recevoir vos propositions de textes, de photos, de dessins et de sons.

Haut de page ▲

Association Saxifrages Universelles
BP 40112 - 81604 GAILLAC Cedex


contact@saxifrage.fr