Working bass (chanson en forme d’hélicon)

Dessin : Charlotte Lambert
Et si vous demandez à une brique ce qu’elle désire, elle dira : « Eh bien, j’aimerais être un arc. » Et alors vous dites : « Mais, euh, les arcs en briques sont difficiles à faire. Ils coûtent plus cher. Je pense qu’on peut aussi bien utiliser du béton au-dessus de cette ouverture. » Mais la brique dit : « Oh je sais, je sais que vous avez raison. Mais si vous me demandez ce que j’aimerais être, j’aimerais être un arc. » (Louis KAHN)

Maman travaille à Pôle Emploi
C’est pas des poètes, ces gens-là
Elle dit : — Même à soixante piges
Faut qu’la population s’active, tu piges ?
— Eh ben moi j’aspire à swinguer

— C’est déjà pris ! V’là un balai
Va te faire hamburgériser
Va te faire dépoussiérant
Ou traque-feignasses comme ta maman
— Ce que j’veux faire, c’est basse funky

— Y a pas ! Mais pour tromper l’alcool
Va mijoter d’la vache folle
Pour les handicapés et les
Diminués et les euphémisés
— Moi, ce que j’aime, c’est que ça groove

— Connais pas ! Mais quand tout s’étiole
Y a du boulot chez Endemol
Exhiber zarbis et neuneus
Pour nous faire désespérer des gueux
— Rock me again & again & again & again & again
[ & again & again !

— Puisqu’on te dit qu’on en a pas !
Et qu’on l’a dit trois fois déjà
Tombe le marteau bureaucratique
Hygiénique serviette statistique

Et sur l’avis de radiation
L’était écrit, pon pon pon pon :
« Ne fait rien qu’à vouloir être heureux. »

Pon pon pon pon

Gianluigi Wrzyszcz