Logo de Saxifrage – Journal casse-pierres du coin

Saxifrage – Le canard confiné

Photographie de Chachayver

Éditorial

Tous les botanistes le savent, les saxifrages n’aiment guère les environnements confinés. Mais comme elles sont increvables, elles s’adaptent.

Saxifrage avait concocté un numéro 18 tout beau, qui devait sortir le 28 mars, avec un dossier sur le municipalisme. On a bouclé le 16 mars – et le soir même : assignation à résidence d’un comité de rédaction itinérant, confinement d’un journal sans bureaux, gestes barrières élevés entre nous et notre imprimeur, nos diffuseuses, nos abonnés, nos lectrices. On a remis à des jours meilleurs notre numéro 18 en papier et tout son contenu. Et on s’est mis dans un drôle d’état d’urgence.

La fonction d’un trimestriel n’est certes pas de courir après l’actualité. Mais présentement, l’actualité du confinement est partie pour durer, et elle est déjà trop prégnante, inévitable, prévisible, révélatrice, sidérante pour ne pas en parler tout de suite. Même si ledit confinement a pour effet radical de réduire prodigieusement l’étendue du territoire vécu ensemble, qui est le biotope favori de la saxifrage.

De même, la vocation d’un média sur papier, et fier de l’être, n’est pas nécessairement de se diffuser par le web : notre site, jusqu’à présent, mettait en ligne a posteriori une partie des contenus publiés d’abord sur papier, ainsi que les infos pratiques et les actus d’usage. Mais le recours à la solution connectée, à la télé-alternative, à la dématérialisation du média, s’est en quelques jours imposé à Saxifrage à toute force, comme à nous tous dans maints secteurs de nos vies naguère rétives à cela.

Alors, on a écrit, et on a reçu des textes. On tente donc la e-Saxifrage. Lisez, relayez, et si des idées – dessins de presse, illustrations, photographies, billets d’humeur, chroniques, analyses – vous chatouillent, n'hésitez pas à nous les faire parvenir ; elles pourront alimenter les prochaines mises en ligne (toujours irrégulomadaires), ou l’édition papier que nous ne manquerons pas d’en tirer tôt ou tard.


Au sommaire

Articles consultables en ligne

Saxifrage ne vit que de ses ventes.
Pour le lire en version papier et nous soutenir, n'hésitez pas à vous abonner.


La rédaction de Saxifrage sera heureuse de recevoir vos propositions de textes, de photos, de dessins et de sons.

Haut de page ▲

Association Saxifrages Universelles
BP 40112 - 81604 GAILLAC Cedex


contact@saxifrage.fr